Le tigre et la neige

Publié le par cine.gi

AVANT-PREMIÈRE 


en salle à partir du mercredi 14 décembre

amour, désir et générosité d’un doux rêveur...

attilo enseignant et poète, rêve régulièrement d’une femme, alors qu’il met fin à une aventure amoureuse d’avec nancy, et au cours d’une conférence sur la poésie, il retrouve son ami fouad, grand poète irakien, qui lui présente vittoria, dont il va tomber instantanément amoureux, il tente alors de séduire la belle hésitante qui s’enfuit. attilo finit par apprendre que vittoria est gravement blessée en irak, qui vient d’entrée en guerre. il jure de la rejoindre pour...
n’hésitez surtout pas à aller voir ce film, je vous le recommande en vost. roberto benigni, sur le principe des contes populaires d’antan, joue de virtuosité pour nous émouvoir avec cette histoire d’amour sur fond de guerre et de nous faire passer du rire (comme par exemple dans les scènes de vittoria, lors de sa visite de l’appartement d’attilo) aux larmes (je pense à la scène où attilo découvre fouad dans sa cour) en passant pour toute une palette de sentiments et réflexions sur les grands thèmes que sont l’amour, la vie, la guerre, l’amitié... ce qui est prodigieux, c’est que pour arriver à des scènes improbables (je pense par exemple au titre du film), le réalisateur parsème préalablement dans son film, de scènes anodines qui ont pour conséquence de renforcer l’émotion des scènes impensables. un grand coup de chapeau aux acteurs en particulier à nicoletta braschi (la femme de roberto benigni), jean reno (dans un superbe rôle qui le sort un peu des films d’actions) et bien sur roberto benigni dans ce rôle plein de générosité, à noter pour les fans, l’apparition de tom waits...

remerciements à l'équipe du

Publié dans AVIS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article