Les chevaliers du ciel

Publié le par cine.gi

AVT 1ÈRE

renouvellement du genre dans le tournage des séquences aériennes...

gérard pirès signe à nouveau un film à grand spectacle tout public, dans le domaine de l’aéronautisme militaire (collaboration étroite de l’armée de l’air française, pour tous les plans aériens) qui met un coup de vieux au film américain de référence top gun.



deux pilotes de chasse  (clovis cornillac et benoît magimel) sont radiés de l’armée suite à la destruction d’un mirage 2000 français échappé d’un salon aéronautique. ne pouvant rester cloués au sol, ils vont être enrolés par bertrand un barbouze de l’ombre (joué par philippe torreton) et une attachée de premier ministre (jouée par géraldine pailhas) dans un “combat à la loyale” contre les américains qui ont retourné le capitaine estelle kass (jouée par alice taglioni), pour emporter un marché de vente d’armement...



sur fond de mondialisation et de terrorisme, le rythme du film est soutenu sans dénué d’humour (parfois un peu machiste tout de même). à noter les très belles prises de vue de la capitale (des autorisations exceptionnelles de survoler paris ont été décrochées du ministère de la défense) et des prises de vue du défilé du 14 juillet 2005 qui ont étayé le scénario de ce  film. les amoureux de l’aviation vont se régaler, sensations garanties.


stéphane libs (responsable programmation des salles star) interrogeant gérard pirès, clovis cornillac et benoît magimel, au ciné vox à l'avant-première "les chevaliers du ciel"

photos 67-ciné.gi © 2005, tous droits réservés
remerciements à l'équipe du

Publié dans AVIS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article