Il était une fois dans l'oued

Publié le par cine.gi

AVT 1ÈRE

film accueillant et généreux comme les bras grands ouverts de johnny leclerc, heu !!! johnny bachir ;-) sur l’affiche ...

pas une seconde de répit dans cette comédie hilarante et tendre, dès les premières images, vous éclaterez de rires. vous allez me rétorquez “... il est fou celui-là, c’est le générique de présentation ...” et bien arrivez à l’heure et vous verrez ;-)
le réalisateur djamel bensalah (13 ans sans être revenu dans son pays, l’algérie - il est retourné pour la première fois en février 2004) en compagnie de gilles laurent et le groupe 113 ont composé le scénario de ce film, l’histoire d’un jeune français johnny le leclerc d’une banlieu parisienne qui se persuade d’avoir des racines algériennes et qui va retourner (clandestinement, caché dans le frigo de la famille de yacine, son pote de banlieu) au pays pour accomplir son rêve.
l’appel au retour n’est-il pas réel ? (la scène du nez rouge dans le dessert) toujours est-il qu’il se révélera plus intégré que le propre fils de monsieur sabri (yacine - qui ne se sent ni bien en france et pas en phase en algérie).
coup de chapeau à l’interprétation criante de vérité et de justesse à sih ahmed agoumi, personnage clé de ce film qui forme un tandem pivot avec julien courbet (prodigieux également dans la composition de son personnage).
vous verrez également les apparitions d’atmen kélif (en cousin du désert) d’eric judor et ramzy bedia (tenant un magasin de vêtement) et elie semoun (en restaurateur) qui prêtent mains fortes, tout en ne tirant pas la couverture à eux-mêmes.
ce réalisateur est un ange par la subtilité et l’intelligence de son scénario, à travers le contre-pied d’un jeune français qui veut s’intaller et vivre en algérie, il évoque la richesse de coeur et la générosité des algériens, tout en montrant la réalité et le poids des traditions. il contribue à montrer et donner une autre idée du monde arabe sans jamais tomber dans la caricature.
je ne peux que vous conseiller de vous précipiter pour allez voir cette comédie (sortie mercredi prochain 19/10) rires garantis tout au long du film, sur une musique du groupe 113 et de superbes images de l’algérie (et du maroc aussi)

Publié dans AVIS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article